Le Jardin
Qui suis-je?
Je suis une artiste.
Que suis-je en train de faire?
Je regarde le jardin.

Notre société est un jardin que nous cultivons et où nous interagissons les uns avec les autres.
Le fleuve du temps amène de nouvelles personnes avec leurs cultures, et, comme dans l'eau, dans notre vie, tout se mélange et recommence.
J'ai suivi ce changement depuis un bon moment déjà, et j'y ai pris part.

J'ai fais des recherches sur l'état des couleurs dans la société à travers une réflexion émotionnelle des couleurs. Une passion pour l'exploration des couleurs et un esprit ouvert sont au cœur de ma philosophie.


À PROPOS
Je m'appelle Maria Lvova et je suis une artiste de Genève. Je vois les choses à travers le prisme des couleurs. Depuis l'enfance, je vois avec les couleurs, j'entends avec les couleurs, je me souviens des gens et des événements avec des combinaisons de couleurs. Je fais partie des synesthètes (généralement à l'âge de 5 ans, les récepteurs de la vue, du goût et de l'odorat des enfants sont séparés, quant aux synesthètes - pas tous, ou tous ne sont pas séparés).

J'associe la couleur aux odeurs, aux visages et aux événements. Je trouve intéressant d'observer comment notre mémoire capte des fragments du passé et les colore de différentes manières. Ce sont ces différentes combinaisons qui surgissent comme des souvenirs de goûts, d'odeurs, d'événements, de personnes. Sur la toile, elles se transforment en certaines images, arrachées à des impressions de vie, dans des cadres à la focalisation et à la netteté différentes.

Dans mes travaux, j'explore la synergie d'éléments de différentes traditions culturelles sur le territoire européen, en particulier en Suisse. J'observe leur unification et leur interaction, que ce soit l'ornement et l'architecture, les fleurs, les fruits, les plantes, les visages et les silhouettes. J'aime beaucoup les peintres modernistes suisses. Je m'inspire des paysages de Felix Vallotton et Ferdinand Hodler.

Je travaille beaucoup à l'acrylique, à l'aquarelle et en numérique. J'utilise des photographies et des vidéos comme support pour mes compositions. Je trouve souvent de nouvelles idées, ou j'esquisse de futurs tableaux dans un programme informatique. Ironiquement, le traitement informatique des images me donne l'inspiration pour de nouvelles recherches dans la matière, ce qui conduit à la création de quelque chose d'entièrement nouveau.

Métamorphoses. Effet papillon.
À la suite de l'apparition soudaine de la pandémie de coronavirus, le monde terrestre retient son souffle dans une sorte d'engourdissement attendant de voir ce qu'il allait se passer ensuite.

La sérénité et l'apaisement sont visibles.
Le paysage lui-même ne change pas. Il reste le même.


Foret au crepuscule. 1. Triptyque
Acrylique sur toile, 80 / 80cm
Foret au crepuscule. 2. Triptyque
Acrylique sur toile, 80 / 80cm
Foret au crepuscule. 3. Triptyque
Acrylique sur toile 80 cm/ 80cm
Effet papillon.
Nous sommes souvent comme de grands enfants déraisonnables, même à partir d'un léger sifflement, dont les mouvements peuvent tout changer de façon irréversible, comme un "effet papillon".
Métamorphoses.
Les cultes néo-païens, la sorcellerie, l'herboristerie, permettaient non seulement aux femmes d'exprimer leur expérience spirituelle selon leurs propres termes, mais appelaient également à une vision du monde plus respectueuse de l'environnement. L'attitude envers la nature adoptée dans le paganisme et les pratiques magiques est plus écologique, car elle suggère que la Terre n'est pas une ressource sans visage, mais un espace plein de vie et de magie.

ALLÉGOLRIES
Je regarde le jardin.
Dans le jardin, différentes plantes s'adaptent à la vie les unes à côté des autres.
Le fleuve du temps amène de nouvelles personnes avec leurs cultures, et, comme dans l'eau, dans notre vie, tout se mélange et recommence.
Dans mes travaux, j'explore la synergie d'éléments de différentes traditions culturelles sur le territoire européen, en particulier en Suisse. Leur unification et leur interaction, que ce soit l'ornement et l'architecture, les fleurs, les fruits, les plantes, les visages et les silhouettes.
Nous vivons la formation d'un nouveau langage visuel et d'un nouvel espace culturel.

Le Soir. Allégorie de l'Afrique Fleuve. Acrylique sur toile. 60/80cm
Le Matin. Allégorie de l'Asie. Fleuve. Acrylique sur toile. 60/80cm
Jeux de regards. Acrylique sur toile. 60/80cm
LES FRUITS EXOTIQUES
Exotique est synonyme de curieux, étrange, étranger ou lointain.

Les fruits, tout comme la culture, se déplacent à travers le monde avec l'expansion territoriale, notamment à travers le commerce transnational et la migration. Les graines sont transportées par le vent, dans les vêtements ou dans la cargaison, sans le vouloir. Le fruit n'est pas seulement naturel, mais aussi un objet culturel.

Je regarde le jardin.

Dans le jardin, différentes plantes s'adaptent à la vie les unes à côté des autres.
Notre société est un jardin que nous cultivons et où nous interagissons les uns avec les autres.
Le fleuve du temps amène de nouvelles personnes avec leurs cultures, et, comme dans l'eau, dans notre vie, tout se mélange et recommence.
J'ai suivi ce changement depuis un bon moment déjà, et j'y ai pris part.
Le Matin. La fleur de bananier.
Acrylique sur toile 80/80 cm
La journée. Les fleurs de bananier.
Acrylique sur toile 80/80 cm
Le Soir. La fleur de bananier.
Acrylique sur toile 80/80 cm
"Tout n'est pas ce qu'il semble être et non l'inverse." - Confucius

DES OPPOSITIONS BINAIRES DU MASCULIN ET DU FÉMININ À L'ANDROGYNIE.
Le travail sur la série "Le musa", est une tentative d'examiner la relation entre la visualité et les éléments cachés de la forme du monde végétal. À travers des fragments de l'image entière, le spectateur peut découvrir l'opposition et l'unité du masculin et du féminin dans une même plante.
Aborder l'image familière de la banane par le biais de son inflorescence peu familière constitue
une tentative de comprendre les structures étonnantes de la nature en fonction de leur nécessité. La nature est toujours fonctionnelle. Si nous nous penchons sur la morphologie de cette plante, nous constatons qu'elle a trois genres à la fois : femelle, mâle et bisexuel.
Le féminin est fortement conspué par l'aspect masculin de l'inflorescence.
Dans différentes cultures, la forme du fruit de la plante est depuis longtemps un symbole masculin. La poussée vers le haut de la plante elle-même, les verticales de la tige et du motif des feuilles, soulignent cette impression visuelle. La floraison de l'énorme inflorescence, dans sa forme, est associée à la fois au masculin et au féminin. Il cache des fleurs de tous sexes derrière ses larges pétales.
La palette de couleurs a été conçue pour souligner l'énergie naturelle et la vitalité du bananier, avec des nuances à la fois énergiques et plus douces.
Le musa impérissable. Fleur de bananier . 1 Diptyque
Acrylique sur toile, 80 / 80cm
Le musa impérissable. Fleur de bananier . 2 Diptyque
Acrylique sur toile. 80 cm/ 80 cm
Le musa impérissable. Fleur de bananier . 2 Duo
Fragment
SÉRIE
FLEUVE
J'associe la couleur aux odeurs, aux visages et aux événements.
Alliant couleur, élément et rythme, nous nous immergeons dans un monde particulier d'associations à travers lesquelles quelque chose de différent se révèle à chacun d'entre nous.
J'observe les changements des préférences de couleurs dans notre société : comment des nouvelles combinaisons de couleurs et d'ornements d'autres cultures sont tissés dans l'esthétique moderne ?
Qu'est-ce que les innovations technologiques changent dans notre perception coloristique ?
Comment tout cela est entrelacé dans quelque chose de complètement nouveau ?
Le fleuve du temps amène de nouvelles personnes avec leurs cultures, et, comme dans l'eau, dans notre vie, tout se mélange et recommence.
FLEUVE 2
La toile nous parle de différentes manières, selon que nous nous en approchons ou que nous nous en éloignons. Certaines de mes œuvres peuvent être lues à la fois horizontalement et verticalement, par exemple FLeuve 2, où le thème du mouvement, l'écoulement de l'eau dans une certaine direction, est remplacé par un mouvement ascendant, lorsque l'on repense le travail verticalement.
Vanité
Petit déjeuner avec ibis
La série de natures mortes est conçue comme une sorte de dialogue
entre la modernité et l'époque de la prospérité de Marie-Antoinette.


On ne regarde jamais qu'un seul point. Notre œil, pour ainsi dire, erre dans l'espace où se trouve l'objet que nous considérons. Nous semblons constamment comparer le sujet qui nous intéresse avec son environnement.
Par conséquent, plus nous essayons de transmettre la perspective avec précision, plus nous nous éloignons de la perception de nos yeux.


Petit déjeuner avec ibis.
Nature morte /Vanité /. Toile 80 / 80cm, acrylique.
A propos de l'artiste
Née à Paris, installée à Genève.
École de l'Ecole de Trompe l'œil et de décor de théâtre de Genève.
Expositions personnelles: Genève, Lausanne, Paris, Moscou, Buenos-Aires, Caire.
Certains œuvres font partie de collections privées.
MON COEUR

Hold me like you never lost your patience
Tell me that you love me more than hate me all the time

Mon cœur
Acrylique sur toile 50/50 cm


TRIPTYQUE AUTOMNAL

Autmne
Acrylique sur toile, 80 / 80 / 4,5 cm
Fin de l'automne
Hiver
DETAIL
Pourquoi notre esprit a-t-il saisi précisément ce fragment? Combien de temps marque-t-il notre esprit?
On dit que les femmes prêtent souvent beaucoup d'attention aux détails; mais les hommes également.
La couleur a-t-elle frappé un point sensible ici?
RÉSUMÉ
VENEZIA

la Biennale Artbox Expo
L' ARTBOX.PROJECT Venezia 1.0
May 2022
LONDON

THe Holy Art
Ubiquity&Fluidity
online exhibition

December 2021-January 2022
ZURICH


URBANSIDE Gallery
ARTBOX.PROJECT World 2.0
Exposition collective
February- March .2022
ZURICH
ARTBOX.PROJECT World 1.0
Août 2021
ZURICH
SWISSARTEXPO
Août 2020
ANNECY
WizArt Gallery
Exposition collective


2021
MOSCOU
White Cube/CURARTA/
Exposition collective online
2020
GENÈVE
La Route de la soie
Exposition collective
2018
GENÈVE
APSARA gallery
Exposition personnelle
Rêverie / portraits of women

2017
MOSOU
Musée de L'UNI
Exposition personnelle
Jardin printanier
2016
MOSCOU
Musée de L'UNI
Exposition collective
2015
GENÈVE
Clinique Clinique Générale-Beaulieu
NashaGazeta.ch
Exposition personnelle
Portaits des femmes
2013
PARIS
Galerie "Russky Mir "
Exposition personnelle
Le jardin du printemps
2012
PARIS
I-Gallery
Exposition collective
2011
GENÈVE
Société de lecture
Exposition personnelle
Portrait des femmes

2010
BUENOS-AIRUS
Exposition collective
2009
GENÈVE
Galerie Bartha-Senarclens
Exposition personnelle


2005
GENÈVE
L'ONU
Exposition personnelle
L'oiseaux de feu
2004
GENÈVE
L'ONU
Exposition personnelle
La Route de la soie
2003
GENÈVE
Cercle des dirigeants des entreprises
Exposition personnelle
L'oiseaux de feu
1999
INTERIOR DESIGN
+41 79 355 46 31
lvova-art@bluewin.ch
Maria Lvova ART
lvova-art@bluewin.ch

All photo and video materials belong to their owners and are used for demonstration purposes only. Please do not use them in commercial projects.
Made on
Tilda